La Thérapie Enfant Gigogne ®

Pour vous libérez des symptômes de type "C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'en empêcher !" : addiction, phobie, dépression, manque de confiance, comportement incontrôlé, symptômes physiques à répétition...

matryoshka-g0a609f8c1_640.jpg

Qu'est-ce que la Thérapie Enfant Gigogne ® ?


Le concept de l’Enfant Gigogne® et la méthode de Thérapie Enfant Gigogne ® ont été créé respectivement dans les années 1990 et 2000 par Jean Paul Fluteau Psychologue clinicien, psychothérapeute, formateur enseignant et auteur.

La Thérapie Enfant Gigogne est une méthode psychothérapeutique d’identification et de résolution des vécus traumatiques.

Cette approche considère que les symptômes, les maux, qui sont les mots du corps, qu’ils soient émotionnels, psychiques, comportementaux ou somatiques sont l’expression de l’inconscient dont le langage est un langage analogique et métaphorique.

Ainsi, avec les symptômes et les maux, l’inconscient manifeste ce qui n’a pas pu se dire en son temps avec des mots au sujet de vécus traumatiques qui sont survenus principalement pendant la période de développement psychocorporel de l’enfance (de la conception jusqu’à la puberté).

Cette Impossibilité de dire avec des mots est en lien avec des vécus qui sont survenus :

- soit avant l’apparition du langage (les périodes de vie intra utérine, de naissance et de la toute petite enfance)

- soit après la mise en place du langage, mais toujours indicibles, parce qu’ils ont été trop douloureux et inacceptables pour être conservés dans la mémoire consciente sans dommage pour l’équilibre intérieur. C’est ainsi que pour que l’enfant puisse continuer de grandir sans être trop perturbé par le souvenir de l’expérience traumatique, il lui est nécessaire de refouler ce souvenir dans la mémoire non consciente.

Sur un plan métaphorique on peut considérer que le symptôme est un appel à l’aide d’un enfant intérieur blessé, l’Enfant Gigogne qui appelle au secours pour être libéré des oubliettes dans lesquelles il a été enfermé et aussi pour que ses émotions enkystées puissent être dissoutes.

Le symptôme ayant accompli sa mission, il n’a plus de raison d’être et a ainsi la possibilité de disparaître de lui-même.

La Thérapie Enfant Gigogne écoute et utilise donc le symptôme pour identifier la ou les expériences traumatiques qu’il indique, puis dans un deuxième temps, la Thérapie Enfant Gigogne libère et met en paix l’enfant qui les a vécues.


Le concept de l’Enfant Gigogne ®

L’Enfant Gigogne ® est un concept métaphorique pour désigner comment existent en chacun de nous des nous-mêmes blessés du passé, enfant, petit enfant, nourrisson, nouveau-né, bébé fœtus, comme la plus grande poupée d'une poupée russe contient en elle de plus petites poupées. L'existence de ces Enfants Gigognes ® est donc directement liée à des expériences traumatiques très anciennes qui remontent à des moments des tous débuts de la vie, vie intra-utérine, naissance, toute petite enfance.


Ensuite, ces traumatismes dont nous n'avons pas le souvenir conscient, aimantent au cours de notre enfance de nouvelles expériences de même nature qui à leur tour vont générer un vécu traumatique.


Un premier Enfant Gigogne ®, peut se créer par exemple à l’occasion de la naissance, le bébé restant bloqué dans le passage de la filière pelvienne.

Plus tard au cours de la toute petite enfance, un deuxième Enfant Gigogne ® pourra apparaître, par exemple à l’âge de quelques mois, quand ce même enfant glisse et reste prisonnier en étouffant sous les couvertures d’un grand lit.

Puis dans l’enfance un autre Enfant Gigogne ® peut apparaître de nouveau, aimanté par le précédent à l’occasion d’un jeu avec des camarades au cours duquel cet enfant se retrouve enfermé dans un placard.

Ensuite à l’adolescence, un nouvel Enfant Gigogne ® peut se créer de nouveau quand cet enfant adolescent se retrouve en voiture, peut-être bloqué dans un embouteillage à l'intérieur d'un tunnel.

Puis quelques temps plus tard, cette même personne peut développer une phobie des ascenseurs, des petits espaces clos, des tunnels et ainsi de suite.

Ce processus à l’œuvre à une configuration semblable à celle de l'emboîtement des poupées russes.

Prendre rendez-vous
Helping Hand

Le déroulement d'un accompagnement

Pour une difficulté bien spécifique :

Un premier temps avec un entretien (ou plusieurs si nécessaire) pour faire connaissance, recueillir les informations concernant le motif de la demande de consultation, et présenter la méthode.

Un deuxième temps, sous forme d'une intervention technique sur une ou plusieurs séance.

Au cours de la ou des séances, grâce à un état de conscience non ordinaire vous êtes guidé pour identifier l’expérience traumatique passée, consciente ou inconsciente, en lien avec votre « problème » présent. Cette étape permet aussi de commencer à dissoudre les charges émotionnelles liées à l’expérience traumatique.


Un troisième temps, 3 à 4 semaines plus tard, permet de résoudre cette expérience traumatique par une technique d’intervention spécifique qui finit de dissoudre les charges émotionnelles qui se sont enkystées au cours de cette expérience traumatique et qui vous libère aussi des schémas de fonctionnement qui se sont mis en place à cette occasion. Le travail de mise en paix relatif à une expérience traumatique nécessite généralement une séance d’1h30 à 2h ou bien alors deux séances d’environ 1h. À ce stade, le foyer émotionnel traumatique retrouvé est dissout, et s’il est véritablement en lien avec le symptôme, une libération par rapport au problème traité se produit.

Prendre rendez-vous
Woman in the Nature

Témoignages

Voici un lien vers des témoignages des accompagnements réalisés par mon formateur, créateur de la méthode Jean-Paul Fluteau : crises d’angoisse, tocs, dépendance, cancer, infections urinaires… (scroller jusqu'en bas de page)